Inscription supplémentaire – Approches intégrées en psychopharmacologie : perspectives thérapeutiques et mises à jour sur les antipsychotiques

0,00 $ - 100,00 $
Inscription supplémentaire – Approches intégrées en psychopharmacologie : perspectives thérapeutiques et mises à jour sur les antipsychotiques
0,00 $ - 100,00 $
Événement

Inscription supplémentaire – Approches intégrées en psychopharmacologie : perspectives thérapeutiques et mises à jour sur les antipsychotiques

0.00 $100.00 $ + taxes applicables

Forensia vous invite à son premier colloque d’une série sur les approches intégrées en psychopharmacologie. Intitulé « Perspectives thérapeutiques et mise à jour sur les antipsychotiques », porte sur les aspects fondamentaux, ainsi que sur les applications cliniques de l’utilisation des antipsychotiques chez une clientèle souffrant de troubles mentaux divers.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Étiquette :
En format virtuel
2 février 2024
1 jour

Approches intégrées en psychopharmacologie : perspectives thérapeutiques et mises à jour sur les antipsychotiques

 

COLLOQUE

Dans la série sur les approches intégrées en psychopharmacologie

 

 

Colloque Perspectives thérapeutiques et mise à jour sur les antipsychotiques - 2 février 2024

 

2 février 2024

8 h 30 à 16 h 30 (heure de Montréal)

 

 

Une initiative de Forensia, le Centre de formation de l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel

 

Forensia et Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel

 

Les antipsychotiques constituent une classe de médicaments en constante évolution. De simples bloqueurs dopaminergiques au milieu du 20e siècle, ils sont dorénavant des agents qui agissent sur différents systèmes de neurotransmetteurs, avec des mécanismes de plus en plus variés et complexes. De plus, les antipsychotiques portent de plus en plus mal leur nom; leur utilité et leur efficacité transcendent désormais les troubles psychotiques : ils s’avèrent désormais reconnus pour leurs effets thérapeutiques dans différentes conditions cliniques, des troubles bipolaires au trouble dépressif majeur, en passant par l’agitation. Dans ce contexte, le développement et la mise à jour des connaissances en lien avec les avancées récentes de la pharmacothérapie antipsychotique sont essentiels à la pratique clinique.

 

C’est avec plaisir que Forensia, le Centre de formation de l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel, vous invite à son premier colloque d’une série sur les approches intégrées en psychopharmacologie. Ce colloque, intitulé « Perspectives thérapeutiques et mise à jour sur les antipsychotiques », porte sur les aspects fondamentaux, ainsi que sur les applications cliniques de l’utilisation des antipsychotiques chez une clientèle souffrant de troubles mentaux divers.

 

D’une durée d’une journée, cette formation s’adresse aux infirmières, médecins, pharmaciens, psychologues ainsi qu’à tout autre intervenant qui souhaite approfondir ses connaissances sur les antipsychotiques et leurs applications cliniques.

 

Au terme de ce colloque, les participants seront en mesure de :

  • Nommer les nouveaux antipsychotiques disponibles sur le marché canadien et situer leur place dans l’arsenal thérapeutique;
  • Identifier les suivis prioritaires suite à l’initiation de traitements par antipsychotiques, en particulier par la clozapine;
  • Orienter et adapter les interventions requises lors de la survenue de certains effets indésirables des antipsychotiques;
  • Expliquer le rôle et la place des antipsychotiques dans les lignes directrices de traitement de divers troubles mentaux.

Programme

8 h 30 – Mot d’ouverture

 

8 h 45 – Présentation #1

Les antipsychotiques pas si atypiques que ça!

Julien Roger, Pharm.D., M.Sc. Pharmacien, Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel (INPLPP)

 

10 h 15 – Pause

 

10 h 30 – Présentation #2

Les antipsychotiques : schizophrénie, agitation et compagnie

Nancy Légaré, B.Pharm., M.Sc., Pharm.D., BCPP, BCPS, FOPQ. Pharmacienne, INPLPP

 

12 h 00 – Pause

 

13 h 00 – Présentation #3

Les antipsychotiques pour les troubles de l’humeur: pas seulement pour les symptômes psychotiques!

Marie-Pier Desbiens, Pharm.D., M.Sc. Pharmacienne, INPLPP

 

14 h 30 – Pause

 

14 h 45 – Présentation #4

La clozapine : un suivi pas comme les autres

Laurence Gaudet, Pharm.D., M.Sc. Pharmacienne, INPLPP

 

16 h 15 – Mot de la fin

 

16 h 30 – Fin de la journée

 

 

Résumé des présentations

Julien Roger

Julien Roger

Pharm.D., M.Sc. Pharmacien, Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel

Les antipsychotiques, pas si atypiques que ça !

 

Compte tenu de l’arrivée des nouvelles options antipsychotiques sur le marché canadien dans les dernières années, une mise à jour pharmacologique est de mise. Ce faisant, la revue des mécanismes d’action impliqués, des avantages justifiant leur prescription dans certains contextes et des éléments de surveillance est prévue à travers la présentation proposée. Les principes de combinaisons antipsychotiques ainsi que les nouveautés à venir seront également abordés.

 

Objectifs de la présentation : 

  • Rappeler les profils pharmacologiques des nouvelles molécules antipsychotiques atypiques;
  • Nommer les éléments de surveillance;
  • Expliquer les avantages et inconvénients de chacun;
  • Statuer sur leur place dans la thérapie

 

Julien Roger est pharmacien clinicien à l’Institut national de psychiatrie légale Philippe Pinel couvrant les unités d’expertise masculine et des femmes avec sentence fédérale. Détenteur d’un Pharm.D et d’une Maîtrise en pharmacothérapie avancée à l’UDEM depuis 3 ans. Anciennement pharmacien à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et responsable du programme d’accès spécial des médicaments.

Nancy Légaré

Nancy Légaré

B.Pharm., M.Sc., Pharm.D., BCPP, BCPS, FOPQ Pharmacienne, Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel

Les antipsychotiques : schizophrénie, agitation et compagnie

 

Le terme « antipsychotique » fait l’objet de controverse depuis maintenant plusieurs années, considérant le large spectre d’action de ces molécules. Avec la venue de nouveaux agents avec des mécanismes d’action légèrement différents, il s’avère pertinent de procéder à une révision de l’efficacité de l’ensemble des antipsychotiques dans le traitement de la schizophrénie. De plus, les antipsychotiques étant souvent prescrits dans des contextes d’agitation d’origines diverses (troubles psychotiques, manie, delirium, troubles neurocognitifs), leur rôle sera examiné à la lumière des données les plus récentes. Finalement, bien que non indiqués officiellement dans traitement des troubles de la personnalité, l’utilité des antipsychotiques dans ces contextes cliniques sera passée en revue.

 

Objectifs de la présentation :

  • Reconnaître la place des différents antipsychotiques dans le traitement de la schizophrénie et des troubles apparentés;
  • Identifier les différents antipsychotiques utilisés dans le traitement de l’agitation et établir leurs différences;
  • Expliquer le rôle des antipsychotiques chez les patients présentant des troubles de la personnalité.

 

Madame Nancy Légaré a obtenu un baccalauréat en pharmacie à l’Université de Montréal en 1995, ainsi qu’une certification en pharmacie psychiatrique (BCPP) et une en pharmacothérapie (BCPS) du Board of Pharmaceutical Specialties de Washington, D.C., en 2000 et en 2010, respectivement. Elle a également complété une maîtrise en sciences biomédicales, option recherche clinique évaluative, au département de psychiatrie de la faculté de médecine de l’Université de Montréal en 2006, en plus d’un doctorat en pharmacie clinique (Pharm.D.) à l’University of Florida en 2010. Madame Légaré a été pharmacienne à l’hôpital Louis-H. Lafontaine de 1998 à 2005. Depuis 2005, elle travaille à l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel. Elle est professeure adjointe de clinique à la faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal, ainsi qu’au département de psychiatrie et d’addictologie de la faculté de médecine de l’Université de Montréal et au département de psychiatrie de la faculté de médecine de l’Université McGill.

Marie-Pier Desbiens

Marie-Pier Desbiens

Pharm.D., M.Sc. Pharmacienne, Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel

Les antipsychotiques pour les troubles de l’humeur: pas seulement pour les symptômes psychotiques!

 

On connait bien les antipsychotiques atypiques pour le traitement de la schizophrénie et des symptômes psychotiques pouvant accompagner certains troubles de l’humeur. Pour ce qui est de la maladie affective bipolaire, les antipsychotiques atypiques ne sont pas seulement indiqués en présence de symptômes psychotiques lors d’épisodes de manie ou de dépression mais aussi pour le traitement des épisodes aigues ainsi qu’en phase de maintien. En contrepartie, les antipsychotiques atypiques peuvent être intéressants en adjuvant aux antidépresseurs lors d’épisodes dépressifs caractérisés. Nous allons donc réviser rapidement la pathophysiologie de ces maladies et le mécanisme d’action des antipsychotiques atypiques, explorer les différentes situations pouvant nous amener à suggérer un antipsychotique atypique pour une trouble de l’humeur, et revoir lesquels sont indiqués en dépression et pour les différentes phases de la maladie affective bipolaire.

 

Objectifs de la présentation :

  • Justifier pourquoi les antipsychotiques peuvent être indiqués pour les troubles affectifs
  • a. Rappeler sommairement la pathophysiologie du trouble dépressif et du trouble bipolaire
  • b. Rappeler rapidement le mécanisme d’action des antipsychotiques
  • Identifier quels antipsychotiques sont utilisés dans les troubles affectifs et leur place dans les lignes directrices
  • a. Trouble bipolaire
  • b. Trouble dépressif
  • Cibler le type de patient pouvant bénéficier des antipsychotiques pour le traitement de leur trouble affectif

 

Marie-Pier Desbiens est une pharmacienne clinicienne travaillant à l’Institut National de Psychiatrie Légale Philippe-Pinel depuis quelques mois. Elle a obtenu sa licence de pharmacienne en 2019 après avoir terminé son Pharm.D. à l’Université de Montréal. Passionnée de la psychiatrie, elle finit sa maîtrise en pharmacothérapie avancée à l’Université de Montréal en 2020 afin de travailler auprès de cette population ayant des enjeux pharmacothérapeutiques complexes. Elle débute donc sa carrière au sein du CEMTL à l’Institut Universitaire en Santé Mentale de Montréal en 2021 et pratique en psychiatrie depuis.

 

Laurence Gaudet

Laurence Gaudet

Pharm.D., M.Sc. Pharmacienne, Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel

La clozapine : un suivi pas comme les autres

 

La clozapine est l’antipsychotique recommandé en schizophrénie réfractaire et elle est également utilisée dans d’autres maladies psychiatriques, comme la MAB. Malgré son profil d’efficacité supérieure aux autres antipsychotique, la clozapine demande un suivi rigoureux et présente un risque d’effets secondaires importants. Ainsi au cours de cette présentation nous identifierons les suivis prioritaires suite à l’initiation et pendant le traitement de clozapine. Nous déterminerons aussi les signes et symptômes nécessitant une intervention lorsqu’un patient est sous clozapine. Finalement, nous explorons les interventions nécessaires lors de la survenu de certains effets secondaires.

 

Objectifs de la présentation :

  • Identifier les suivis prioritaires suite à l’initiation et pendant le traitement de clozapine
  • Reconnaître les signes et symptômes nécessitant une intervention lorsqu’un patient est sous clozapine
  • Expliquer les interventions nécessaires lors de la survenu de certains effets secondaires lorsqu’un patient est sous clozapine

 

 

Laurence Gaudet a obtenu son Pharm.D. à l’Université Laval en 2019, avant de venir compléter sa maîtrise en pharmacothérapie avancée à l’Université de Montréal en 2020. Ayant toujours eu un intérêt pour la pratique en psychiatrie, elle est l’une des nouvelles recrues de la pharmacie de l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel. Auparavant, elle a travaillé au sein du CEMTL où elle y a d’abord fait sa résidence. Elle a ensuite débuté sa carrière comme pharmacienne à l’IUSMM en 2021. Elle œuvre exclusivement en psychiatrie depuis maintenant près de 3 ans.

 

 

Charlène Seyer-Forget

Charlène Seyer-Forget

B. Sc. Inf, MSc, PhD (c)

Animation de la journée et modération des périodes de questions et d’échanges

 

Infirmière en psychiatrie légale depuis 17 ans à l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel, Charlène Seyer-Forget y occupe actuellement, par intérim, le rôle d’adjointe à la directrice des soins infirmiers et services multidisciplinaire. Détentrice d’un baccalauréat à l’Université de Montréal, elle a complété une maîtrise en soins infirmiers à l’Université d’Ottawa où elle poursuit actuellement au doctorat. Ses intérêts de recherches sont orientés vers les infirmières, leur bien-être et la qualité de la pratique en milieu psycho-légal sécuritaire. Mme Seyer-Forget s’intéresse au vécu des infirmières au moment de recourir aux mesures de contrôle (dont la contention chimique) ainsi qu’au trauma secondaire vécu par les infirmières en milieu psycho-légal sécuritaire sous l’angle de l’impact de ce vécu traumatique sur la qualité des soins aux patients agresseurs.

 

 

Mode de diffusion et de participation

Le colloque est offert en mode virtuel sous forme de webinaire. Les présentations seront suivies d’une période de question et d’échange avec le public. Il sera possible d’interagir avec les conférenciers et animateurs par l’outil de questions et réponses.

 

Toutes les personnes inscrites recevront les liens de connexion avant l’événement.

Grille tarifaire

Participants Tarif
Médecins, pharmaciens, infirmières et autres professionnels et intervenants 100 $ + tx.
Étudiants et résidents 50 $ + tx.
Personnel de l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel* Gratuit

 

*Veuillez vous inscrire en utilisant votre adresse de l’Institut pour vous prévaloir du tarif préférentiel.

Accréditations

 

La Direction du développement professionnel continu de la Faculté de médecine de l’Université de
Montréal est pleinement agréée par l’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) et par
le Collège des médecins du Québec (CMQ).

Déclaration de formation continue au Collège des médecins du Québec : Les médecins qui participent
à cette activité peuvent déclarer 6.25 heure(s) de développement professionnel reconnu dans la
catégorie A, sous l’onglet « Activité reconnue par un organisme québécois agréé en formation
continue ».

La présente activité est une activité d’apprentissage collectif agréée (section 1), au sens que lui donne
le programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada; elle
a été approuvée par la Direction du DPC de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal pour
un maximum de 6.25 heure(s).

Pour tout autre professionnel participant, ce programme donne une attestation de participation pour
un maximum de 6.25 heure(s).

Les participants doivent réclamer à leur ordre professionnel respectif un nombre d’heures conforme à
leur participation.

 

***

Cette activité de formation continue en psychothérapie est reconnue par l’Ordre des psychologues du Québec. No. de reconnaissance OPQ : RE06000-23

 

***

Cette activité de formation continue est accréditée par l’Ordre des pharmaciens du Québec. 6 heures (6 UFC)

Politique d'annulation, de remboursement et de non transférabilité

Toute demande d’annulation doit être communiquée sans délai à Forensia.

Des frais administratifs de 50 % des frais d’inscription seront retenus sur le tarif payé pour toute annulation effectuée avant le 26 janvier 2024. Aucun remboursement ne sera effectué pour toute annulation passé cette date.

Les inscriptions sont non transférables à d’autres participants.

Contact

Informations sur l’inscription : [email protected]